Donna Balkan, brillante coopératrice et communicatrice a perdu sa bataille contre le cancer

14 décembre 2016
Donna Balkan

Une triste nouvelle secoue le secteur coopératif. Donna Balkan, ancienne gestionnaire des communications pour l’Association des coopératives du Canada (de 2009 à 2013), a perdu sa bataille contre le cancer le 3 décembre dernier. Le diagnostic avait été posé tout récemment, si bien que ce départ rapide a été vécu par plusieurs comme un choc. Dans le milieu coopératif comme ailleurs, Donna a influencé la vie de beaucoup de personnes, et les amis et collègues qui la pleurent sont nombreux.

L’énergie de Donna ne laissait personne indifférent. Sa participation sans réserve a dynamisé plus d’un projet, et bien des coopérateurs canadiens ont bénéficié de sa vitalité et de ses aptitudes. Tous ceux qui l’ont côtoyée reconnaissent avec gratitude sa contribution au mouvement coopératif.

Donna laisse dans le deuil son mari, Jim McCarthy – tous deux avaient prévu retourner s’installer dans sa province natale de la Nouvelle-Écosse pour profiter de la retraite à deux. Nous offrons nos plus sincères condoléances à Jim et à sa famille et partageons la tristesse de voir une telle passion éteinte trop tôt. Le travail de Donna a eu une portée remarquable.

Pour ceux et celles qui n’ont pas eu la chance de connaître Donna, elle était diplômée des universités McGill et Carleton et a eu une carrière de plus de 40 ans en journalisme et en communications. Au moment de son décès, elle travaillait comme directrice des communications pour la Dalhousie Faculty Association. Avant son passage à l’Association des coopératives du Canada, Donna a travaillé pour la ville d’Ottawa, pour le Syndicat national de la Fonction publique provinciale (désormais nommé le Syndicat national des employées et employés généraux du secteur public), pour la Commission canadienne des droits de la personne et pour le Conseil des arts du Canada.

Ses intérêts ne se limitaient pas aux mots : Donna était aussi chanteuse, comédienne, activiste et adepte de jeux – la « reine du Scrabble », comme l’appelaient certains. Nous offrons nos condoléances aux nombreux amis et collègues de Donna. Nous prévoyons discuter, au cours des prochaines semaines, de comment souligner encore un peu plus ses nombreuses contributions.

Un service commémoratif  sera tenu u à la McEvoy-Shields Funeral Home, à Ottawa (la date et l’heure seront annoncées dans le journal Ottawa Citizen). De préférence à des fleurs, vous pouvez témoigner votre sympathie en versant un don à la Société canadienne du cancer.