Les coopératives du Nouveau-Brunswick génèrent 1,4 milliard de dollars des revenus et des milliers d’emplois

28 janvier 2015

Une nouvelle étude sur les coopératives et les entreprises sociales préparées pour la Co-operative Enterprise Council du Nouveau-Brunswick (CECNB), a révélé que  les coopératives ont un impact économique important dans la province. Cette étude, menée par la Shannon School of Business de l'Université de Cap-Breton.

L'étude a indiqué que les coopératives du Nouveau-Brunswick:

  • Génèrent $ 1,35 milliards en revenus annuels
  • Créent l'équivalent de 7500 emplois à temps plein
  • Contribuent avec plus de 500 millions de dollars au PIB de la province
  • Fournissent près de 330 millions de dollars en revenus d'emploi et plus de 150 millions de dollars en impôts

 

 
«Les coopératives et les entreprises sociales stimulent l'emploi, maintiennent les investissements dans les collectivités rurales, et abordent une multitude de questions sociales, environnementales et culturelles», a déclaré Wendy Keats, directrice exécutive de CECNB. «Non seulement ils font sens économique, ils aident à créer des collectivités saines et dynamiques.»
 
En plus de l'étude d'impact économique, une enquête auprès de 138 entreprises sociales a été réalisée par la CECNB en partenariat avec des chercheurs des universités Mount Royal et Simon Fraser. Cette enquête a révélé que 30% des entreprises sociales fournissent des services de développement de l'emploi et 20% dispensent une formation pour l'intégration de la main-d'œuvre, en aidant à améliorer l'employabilité des gens qu'ils servent (par exemple les personnes vivant avec un handicap, les personnes à faible revenu, les immigrants, les Autochtones, les personnes âgées, etc...). Ces entreprises sont décrites comme des «acteurs clés dans la mobilisation de volontaires» avec les 138 répondants ayant un total de 6500 bénévoles.