La ministre Francine Charbonneau participe au congrès de la Fédération des coopératives de services à domicile et de santé du Québec

10 juin 2015

QUÉBEC, le 9 juin 2015 /CNW Telbec/ - La ministre de la Famille, ministre responsable des Aînés et ministre responsable de la Lutte contre l'intimidation, Mme Francine Charbonneau, a participé aujourd'hui au congrès annuel de la Fédération des coopératives de services à domicile et de santé du Québec (FCSDSQ), tenu à Québec, sous le thème L'humain au cœur de nos actions. À cette occasion, elle a tenu à souligner l'importance de la mission de la FCSDSQ et de son action au Québec, comme en témoigne la présence des 102 entreprises d'économie sociale établies dans 17 régions, depuis la mise sur pied du programme d'exonération financière pour les services d'aide domestique (PEFSAD).

« En 2014-2015, plus de 75 M$ ont été investis dans le PEFSAD, pour un total de 90 817 clients et plus de 6 millions heures de service rendu pour les activités de la vie domestique. C'est considérable! Et dans le contexte actuel du vieillissement de la population, les entreprises d'économie sociale seront appelées à jouer un rôle grandissant » a déclaré la ministre Francine Charbonneau.

Lors de son allocution d'ouverture, la ministre a présenté des mesures gouvernementales mises en place pour favoriser le maintien à domicile des aînés au Québec et l'amélioration de leurs conditions de vie, dans le contexte du vieillissement démographique. À cet égard, plus de 27 M$ ont été accordé pour les 5 prochaines années pour la mise en œuvre du plan d'action gouvernemental en économie sociale.

Politique Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec

Le budget 2015-2016 a également permis de soutenir plusieurs initiatives en ce sens, dont la politique Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec. La politique Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec et son plan d'action ont été lancés au printemps 2012. Elle constitue la première politique sur le vieillissement au Québec et pose les jalons d'actions de plusieurs ministères directement interpellés par cet enjeu fondamental pour notre société. Cette politique s'inspire des orientations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et aborde trois thèmes majeurs, soit la participation, la santé et la sécurité des personnes aînées du Québec.

Démarche Municipalité amie des aînés (MADA)

La démarche Municipalité amie des aînés (MADA) est une composante importante de cette politique et elle constitue un autre pilier de l'action gouvernementale pour améliorer les conditions de vie des aînés. Elle vise à soutenir la participation active des aînés, leur maintien à domicile et leur inclusion sociale. En 2014-2015, le ministère de la Famille a notamment accordé une aide financière de 560 734 $ à 54 municipalités pour les soutenir dans l'élaboration d'une politique et de son plan d'action en faveur des aînés. Cet investissement a porté à plus de 750 le nombre de municipalités québécoises engagées dans cette démarche, grâce à laquelle le Québec est reconnu par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) comme un leader mondial pour la mise en œuvre de solutions innovantes qui favorisent le vieillissement actif. Actuellement, plus de 85 % des citoyens du Québec vivent dans une municipalité ou dans une MRC reconnue ou en démarche MADA.

Le soutien aux proches aidants

En 2009, le gouvernement a conclu un partenariat avec la famille Lucie et André Chagnon afin d'offrir du soutien, de l'accompagnement, du répit et de la formation aux proches aidants. En vertu de cette entente, un montant de 200 millions de dollars sur 10 ans a été consacré à la cause des proches aidants. Fruit de ce partenariat, l'Appui national privilégie le financement de projets favorisant le soutien aux proches aidants d'aînés, notamment ceux qui accompagnent des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou des maladies qui y sont apparentées. Par ailleurs, 17 appuis régionaux ont été mis en place au Québec pour offrir aux aidants du répit et de l'accompagnement près de chez eux.

« La Fédération des coopératives de services d'aide à domicile et de santé du Québec est un partenaire important de l'action gouvernementale en faveur de l'amélioration des conditions de vie des aînés du Québec. Je tiens à les remercier sincèrement de leur contribution en ce sens. En travaillant ensemble, nous pourrons assurer le mieux-être des aînés et leur pleine participation à notre société », a conclu la ministre Francine Charbonneau

SOURCE Cabinet de la ministre de la Famille