Monique F. Leroux, porte‑parole des coopératives devant l’IASB, le FSB et le B7

13 mai 2015

En janvier dernier, la présidente du conseil d’administration et chef de la direction du Mouvement Desjardins Monique F. Leroux a rencontré, en sa qualité de présidente du groupe de travail sur les normes comptables de l’Alliance, M. Hans Hoogervorst, président de l’International Accounting Standards Board (IASB). Elle lui a communiqué le point de vue de l’Alliance sur les normes comptables internationales et leurs possibles répercussions sur les coopératives. Mme Leroux a été très heureuse d’apprendre que l’IASB est ouvert à prendre en considération les spécificités des coopératives.

En mars, elle a aussi rencontré M. Andrew Bailey, sous gouverneur de la Banque d’Angleterre, en compagnie de M. Hervé Guider, directeur général de l’Association européenne des banques coopératives, afin de discuter des politiques du Financial Stability Board (FSB). Bien que l’Alliance appuie entièrement le travail de ce dernier visant à renforcer la stabilité financière internationale par l’élaboration de politiques réglementaires, de surveillance et autres du secteur financier, Mme Leroux a insisté sur l’importance de reconnaître les spécificités des banques coopératives en établissant des règles équitables.

Les 19 et 20 mai, elle représentera le Canada au Sommet du B7 à Berlin. Elle saisira cette occasion pour préciser le rôle des coopératives dans l’économie mondiale. Le B7 est le groupe consultatif sur les affaires du G7, dont le 41e Sommet aura lieu les 7 et 8 juin au Schloss Elmau, en Bavière (Allemagne).