Vancity publie un rapport examinant l’augmentation du recours aux prêts sur salaire en Colombie-Britannique

4 février 2016
Vancity

Selon une nouvelle étude publiée par Vancity, le recours aux prêts sur salaire a fait un bond de 58 % en Colombie-Britannique entre 2012 et 2014. Il s’agit d’une statistique-choc si l’on considère que le taux annuel des prêts sur salaire peut atteindre 600 %. L’étude indique que les Britanno-Colombiens sont parmi les Canadiens qui utilisent le plus ce type de prêt. Plus de la moitié (54 %) des utilisateurs de prêts sur salaire en Colombie-Britannique disent qu’ils recourent à des liquidités d’urgence principalement pour payer des biens de première nécessité.

La caisse d’épargne et de crédit Vancity est à l’avant-garde de la réaction à la croissance explosive de l’industrie des prêts sur salaire au Canada. En 2014, elle a lancé le prêt Fair & Fast (rapide et juste) auprès des membres de la caisse pour des montants allant jusqu’à 1 500 $, accordant aux emprunteurs jusqu’à deux ans pour rembourser leur prêt, ce qui contraste avec l’échéance traditionnelle de deux mois fixée par la plupart des fournisseurs de prêts sur salaire. Cette façon de faire présente un autre avantage, celui de donner aux emprunteurs la possibilité de se constituer une cote de crédit. Étant donné qu’un utilisateur de prêts sur salaire sur cinq en Colombie-Britannique contracte entre 6 et 10 prêts sur salaire par année, il s’agit d’un type de crédit sous-utilisé par les institutions financières, y compris les caisses d’épargne et de crédit.

Le prêt Fair & Fast est assorti d’un taux d’intérêt annuel de 19 %, ce qui est bien en deçà des 600 % exigés par certains prêteurs pour le même prêt sur salaire. Ces dernières années, les prêteurs sur salaire canadiens ont essuyé la critique des administrateurs gouvernementaux et d’autres groupes qui disent que ces prêteurs font leurs proies des clients ayant un mauvais crédit.