Le 18 décembre 2009Année internationale des coopératives 2012, les membres de l’Assemblée générale des Nations Unies ont adopté, avec le soutien du gouvernement du Canada, une résolution par laquelle ils proclamaient 2012 l’« Année internationale des coopératives » (AIC). Le thème choisi pour l’année, « Les coopératives, des entreprises pour un monde meilleur », avait pour but de souligner la contribution des coopératives au bienêtre socioéconomique des collectivités. Depuis 1959, les Nations Unies proclament des années internationales afin d’attirer l’attention sur des enjeux importants et de favoriser l’action international dans des dossiers ayant une incidence mondiale. L’année 2012 a été la seule à porter sur un type d’entreprise, ce qui en dit long sur l’effet produit par les coopératives à l’échelle mondiale.

La résolution des Nations Unies, dont le titre est « Rôle des coopératives dans le développement social », fait ressortir la diversité du mouvement coopératif et appelle les gouvernements à prendre les measures nécessaires pour créer un cadre propice au développement des coopératives.

Au Canada, environ 9 000 organisations de type coopératif desservent 18 millions de membres. En 2012, ces millions de membres ont uni leur voix afin de prouver que les coopératives sont capables de créer un plus bel avenir pour le Canada—en montrant à l’ensemble de la population canadienne que le modèle coopératif peut offrir ce que d’autres modèles ne sont pas en mesure d’offrir. C’est ainsi que des milliers de personnes ont pu participer à des centaines activités, que des douzaines de nouveaux programmes d’éducation sur les valeurs des coopératives ont vu le jour à l’intention des membres et des gens intéressés, et que des milliers de coopératives se sont mobilisées autour du theme de l’AIC et en ont adopté le logo.

Dans le présent rapport, il est fait état d’un certain nombre de demarches couronnées de succès et de certaines défis relevés lors de l’Année internationale. L’idée est d’aider les coopératives canadiennes dans leur progression vers l’avenir.

[Télécharger le rapport final AIC]